Magasin populaire

Un magasin populaire désigne un magasin de centre ville dont la surface de vente est comprise entre 1000 et 4000 m2 avec un assortiment alimentaire et non alimentaire. Le magasin populaire a progressivement reculé depuis les années 1980 face à la concurrence de la grande distribution et l’essor des chaines de magasins de centre-ville. On parle maintenant de magasin multi-commerce.

Loi Royer

La loi Royer du 27/12/1973 était destinée à protéger le commerce de proximité en imposant des autorisations pour l’ouverture de grandes surfaces. Une création ou extension d’un magasin de vente devait faire l’objet d’une autorisation lorsque la surface de vente dépassait 1000 M2 dans une commune de moins de 40 000 habitants et 1500 M2 pour une commune de plus de 40 000 habitants. Depuis 1992, cette demande d’autorisation doit se faire auprès d’une CDEC (Commission départementale d’équipement commercial) composée d’élus locaux, de représentants consulaires et de représentants des associations de consommateurs. En cas de refus, un recours est possible auprès de la CNEC (Commission nationale d’équipement commercial).

Loi Raffarin

La loi Raffarin de 1996 reprend la loi Royer relative à l’autorisation administrative pour l’ouverture de surfaces commerciales. Alors que les seuils de la loi Royer étaient de 1000 et 1500 M2 selon la taille des communes, la loi Raffarin a abaissé le seuil à 300 M2 pour lutter contre de développement des hard-discounts. Cette loi fut ensuite considérée comme freinant la concurrence et son dispositif a été annulé par la loi LME.

Hypermarché

Un hypermarché est un point de vente qui se caractérise, selon l’IFLS (Institut français du libre-service), par un établissement de vente au détail d’une surface minimale de 2 500 m² offrant principalement en libre-service, et à des prix très compétitifs, un assortiment en alimentation et en marchandises en général. Les horaires d’ouverture sont prolongés. Les hypermarchés sont localisés en périphérie des centres urbains et ils disposent d’un vaste parking mis à la disposition des clients, ainsi qu’une station-service.

Hard discount

Le hard discount est un point de vente en libre-service importé d’Allemagne (Lidl, Aldi). C’est un point de vente avec une surface de vente d’environ 600 m2 qui offre un assortiment limité de produits de base. Les caractéristiques du hard discount :

  • l’absence de services
  • une mise en rayon sur palettes
  • une limitation du nombre de références
  • une présence limitée des grandes marques
  • une polyvalence des salariés

Grossiste

Le grossiste désigne un intermédiaire intervenant dans le circuit de distribution entre le producteur et le commerçant. Il achète des marchandises en grande quantité chez le producteur pour les revendre en plus petite quantité au commerçant (détaillant).