14 janvier 2016 Sebastien Mezières

GRH (Gestion des Ressources Humaines)

Le but de la GRH est de fournir à l’entreprise les ressources humaines dont elle a besoin pour atteindre en temps voulu les objectifs qu’elle s’est fixés.

Elle se définit comme un ensemble de pratique s’élaborant d’abord au sein de l’entreprise. Elle contribue également à la régulation des problèmes humains liés à l’organisation du travail, c’est-à-dire définir les comportements attendus des employés, obtenir le professionnalisme requis par un système de gestion approprié et maintenir un climat social propice à la performance de l’entreprise.

Les éléments constitutifs de la GRH

  • Des pratiques de gestion :
  1. Recruter
  2. Mobiliser
  3. Evaluer
  4. Rémunérer
  5. Former
  • Des règles et des normes :
  1. Règles juridiques
  2. Conventions collectives
  3. Accords de branche, d’entreprise
  4. Normes produits
  5. Réglementation
  6. Outils de GRH

 

  • Des acteurs multiples :
  • Interne :
    1. Direction
    2. Service RH
    3. Managers
    4. Représentant du personnel

 

  • Externe :
    1. Pouvoirs publics
    2. Syndicats
    3. Consultants
    4. Donneurs d’ordres
    5. Actionnaires

 

  • Des politiques de gestion : déterminés par les stratégies d’entreprise en fonction
  • Des contextes externes : marché, produit, secteur d’activité
  • Des contextes internes : mode d’organisation, niveau de qualification, routines de travail, culture dominante,…

 

 

Les activités de la fonction RH :

  • Administration du personnel : appliquer le dispositif statutaire relatif à tout salarié de l’entreprise
  • Gestion des ressources humaines : rechercher en permanence, pour l’entreprise, l’adéquation entre besoins et ressources en personnel
  • Développement social : intégrer la composante RH à la stratégie de l’entreprise dans le moyen et le long terme

 

Les dimensions de la fonction RH :

  • Economiques : coût, flexibilité, productivité
  • Psychosociales : groupe, conflit, animation
  • Juridiques : contrat de travail, règlement intérieur, conventions collectives
  • Institutionnelles : représentation collective des salariés, relations avec les syndicats

 

Les activités de la fonction « personnel » du management des RH :

  • L’administration du personnel qui recouvre :
  1. L’application des dispositions légales, conventionnelles et réglementaires et les mesures qui accompagnent la mise en œuvre des décisions RH
  2. L’administration courante (enregistrement et suivi des données individuelles)
  3. La tenue des documents imposés par la réglementation
  4. L’application des dispositions légales et réglementaires
  5. La relation avec les services administratifs de l’emploi, de l’inspection du travail
  6. Le développement des outils informatiques de la fonction
  7. L’administration des rémunérations
  8. Le calcul des charges sociales
  9. Le calcul et répartition des avantages sociaux

 

  • La gestion des RH et des coûts inclut :
  1. La prévision des besoins quantitatifs et qualitatifs
  2. Le recrutement
  3. L’évaluation des personnes
  4. La promotion et la mutation
  5. Le suivi des rémunérations
  6. La budgétisation des coûts de personnel
  7. La recherche d’allégement des coûts

 

  • La formation : domaine qui connaît un développement très important depuis les années

1970 (1er texte sur la formation). L’investissement en formation est une préoccupation majeure des entreprises

 

  • Le développement social :
  1. Reconfiguration de l’organisation du travail
  2. Définition des postes et gestion des compétences
  3. Adaptation aux nouvelles technologies
  4. Projet d’entreprise
  5. Cercle de qualité
  6. Intéressement

 

  • L’informatique et la communication : définition d’une politique cohérente avec ses objectifs et ses choix. Utilisation de la voie hiérarchique pour diffuser les informations… l’encadrement doit donc être sensibilisé et formé

 

  • L’amélioration des conditions de travail : responsable des RH a un rôle défini par les textes qui orientent son action auprès du comité d’entreprise et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

 

  • Les relations sociales : soient les relations à titre individuel avec les instances représentatives des salariés, les syndicats, ou plus largement, conduite des négociations collectives

 

  • Les relations externes : relations avec les inspections du travail, sécurité sociale, conseil des Prud’hommes et avocats, police, …